Mes 3 plus gros traits toxiques

Mes 3 traits toxiques en train de me faire la hagra

Bien que j’aurais aimĂ© ĂȘtre un ĂȘtre humain parfait, je suis malheureusement nĂ©e avec une panoplie de dĂ©fauts dont quelques traits toxiques que j’ai rĂ©ussi Ă  identifier au fil des annĂ©es grĂące Ă  de nombreuses remises en question. À travers cet article, j’ai envie de partager avec vous les 3 plus gros traits toxiques que j’ai pu identifier chez moi afin de dĂ©dramatiser le rapport que l’on a avec soi-mĂȘme et le mot « toxique ».

1er trait : Ignorer les gens

Quand j’Ă©tais plus jeune, j’avais tendance Ă  ignorer les personnes avec qui j’Ă©tais en conflit lorsque j’Ă©tais trop en colĂšre pour m’exprimer. La personne pouvait ĂȘtre Ă  2cm de moi, j’agissais comme si elle n’existait pas (avec talent en plus). Ce type de comportement est non seulement toxique mais aussi trĂšs irrespectueux. Peu importe le niveau de colĂšre ou de tristesse, ignorer quelqu’un n’est pas un comportement acceptable et ne permet pas d’avoir des relations saines. Savoir communiquer pendant les moments de fortes Ă©motions nĂ©gatives est quelque chose de vital pour tous types de relations, amicales, amoureuses ou professionnelles. C’est quelque chose que j’apprends toujours Ă  faire, et encore plus Ă  l’Ăšre digitale oĂč il est si facile de laisser quelqu’un en « lu ». Ignorer quelqu’un c’est nier son Ă©go et cela peut ĂȘtre trĂšs vexant voire mĂȘme enrageant. J’ai compris que parfois il vaut mieux dire « Je n’ai pas envie de parler pour l’instant car je suis trop en colĂšre » plutĂŽt que d’ignorer la personne pendant une durĂ©e indĂ©terminĂ©e ou bien la laisser en « lu ».

2Ăšme trait : Dire des grossiĂšretĂ©s lors d’une dispute

Au tout dĂ©but de ma relation avec mon ex-copain j’avais tendance Ă  dire pas mal de grossiĂšretĂ©s lors de nos disputes, du type « Ferme ta gueule », ou encore « Eh vas’y je m’en bats les couilles » … j’étais jeune 😬. À l’Ă©poque je ne me rendais pas compte Ă  quel point c’Ă©tait irrespectueux et mon ex a pris le temps de m’expliquer que ce ne sont pas des choses qui se disent au sein d’un couple. N’ayant pas grandi avec un modĂšle de couple Ă  la maison, je ne connaissais pas les limites verbales qu’il peut y avoir au sein d’un couple. J’Ă©tais immature et j’utilisais les grossiĂšretĂ©s pour exprimer ma frustration et en y rĂ©flĂ©chissant bien, c’Ă©tait peut-ĂȘtre une maniĂšre inconsciente de mettre de la distance Ă  travers le manque de respect. C’est fucked up, mais ça se tient. Depuis, je vous rassure j’ai bien travaillĂ© sur ce point et moi-mĂȘme je ne tolĂ©rerai aucune grossiĂšretĂ© (dans le cas d’un conflit) de la prochaine personne avec qui je partagerai ma vie. En effet avec les annĂ©es j’ai compris que mĂȘme avec la personne qu’on aime le plus au monde, il y a des limites Ă  ne pas dĂ©passer. L’amour (qu’il soit amical ou romantique) ne doit pas prendre le dessus sur le respect, Ă  aucun moment. De plus je connais aucun modĂšle de communication qui fonctionne sans notion de respect mutuel.

3Ăšme trait : Attendre de l’autre le mĂȘme comportement que le mien

Ce trait n’est pas forcĂ©ment hyper toxique mais il n’est pas hyper sain non plus. J’ai mis du temps Ă  comprendre cette citation de Confucius qui dit :

Celui qui est sĂ©vĂšre envers lui-mĂȘme et indulgent envers les autres Ă©vite les mĂ©contentements.

Le fait d’attendre des autres le mĂȘme comportement que nous est irrĂ©aliste. Il vient perturber la nature des relations en crĂ©ant chez nous de la frustration dĂšs que la personne ne se comporte pas comme on l’aurait souhaitĂ©. Étant quelqu’un de trĂšs exigeant, j’ai tendance Ă  avoir cette mĂȘme exigence envers mes proches et malheureusement cela m’a causĂ© beaucoup de petites dĂ©ceptions qui auraient pu ĂȘtre Ă©vitĂ©es si mes attentes n’Ă©taient pas basĂ©es sur ma personnalitĂ© et ma façon de faire les choses. On est tous le personnage principal de sa vie et le personnage secondaire de la vie des autres. À partir de ce constat on ne peut pas s’attendre Ă  ce que nos personnages secondaires agissent comme le personnage principal. Ce n’est pas rĂ©aliste. Toutefois ce trait de caractĂšre est, je trouve, le plus difficile Ă  travailler car il demande de se dĂ©tacher TOTALEMENT de son Ă©go. Je me souviens il y a quelques annĂ©es quand je m’intĂ©ressais au bouddhisme, j’avais lu que l’un des fondements principal de cette religion Ă©tait que l’Ă©go est une illusion et qu’il faut s’en dĂ©tacher. À l’Ă©poque je n’Ă©tais pas du tout prĂȘte pour accepter ce genre de pensĂ©es, c’était trop compliquĂ© pour moi. J’Ă©tais beaucoup trop attachĂ©e Ă  mon Ă©go pour m’imaginer m’en sĂ©parer. Ce n’est qu’avec les annĂ©es et l’expĂ©rience que j’ai compris la profondeur de cette pensĂ©e et la nĂ©cessitĂ© de le faire. Cependant j’ai encore beaucoup de travail Ă  faire sur ce point mais plus je comprends que c’est mon Ă©go qui est blessĂ© plus il est facile pour moi de lĂącher-prise.

Ces 3 traits toxiques sont sĂ»rement loin d’ĂȘtre les seuls, mais sachez qu’il n’est pas grave de rĂ©aliser que l’on a des traits toxiques. Je pars du principe qu’Ă  partir du moment oĂč l’on identifie un problĂšme on se rapproche de sa solution. Dans la quĂȘte de la connaissance de soi, il est nĂ©cessaire de prendre du recul sur sa personne et on ne peut passer Ă  cĂŽtĂ©s d’axes d’amĂ©lioration. Ce recul est deux fois plus nĂ©cessaire lorsque vous rencontrez des conflits avec vos proches. Les conflits sont les meilleures sources d’apprentissage sur soi. Il en va de mĂȘme pour les ruptures amoureuses et amicales, si vous avez l’occasion de contacter un(e) ex copain/copine ou ami(e) afin de savoir si vous avez des traits considĂ©rĂ©s comme « toxiques », faites-le ! N’ayez pas peur, vous en sortirez grandis.

Merci de m’avoir lue. Qu’as-tu pensĂ© de cet article ? Est-ce que toi aussi tu as pris le temps de rĂ©flĂ©chir Ă  tes potentiels traits toxiques ? Si oui, quels sont les tiens ? 😋 Si tu as envie de rĂ©agir, n’hĂ©site pas Ă  me laisser un commentaire. Je lis et rĂ©ponds Ă  tous les commentaires. À trĂšs vite !

– Kimsu

10 commentaires sur “Mes 3 plus gros traits toxiques

  1. J’ai grave kiffĂ© ton blog je m’y retrouve beaucoup dans ce que tu dis. Mais moi mĂȘme je ne pensais que j’étais toxique mais en rĂ©alitĂ© oui. Du genre au contraire j’étais pas toxique c’est la personne qui a en face de moi qui est toxique. En rĂ©flĂ©chissant mon autre trait toxique c’est que je n’est pas confiance du genre je suis hyper jalouse alors que y’a R et j’en fais un cinĂ©ma et c’est pas bon c’est lourd Ă  la fin de stresser sur tout

    Aimé par 1 personne

    1. Wow merci pour ton commentaire dĂ©jĂ . Je suis contente aussi que tu te reconnaisses un peu dans mes traits toxiques, on est ensemble 😆 Et j’aime beaucoup ton honnĂȘtetĂ© quand tu dis que tu pensais que c’était la personne en face de toi qui Ă©tait toxique. C’est top d’avoir ce recul lĂ . La jalousie et le manque de confiance ça peut rĂ©veiller des traits lourds Ă  assumer effectivement. On mĂ©rite tous la paix d’esprit franchement đŸ˜© J’espĂšre que tu vas trouver la force de pouvoir surmonter ça en tout cas â˜ș

      J'aime

  2. It’s the third for me too đŸ˜Ș
    J’ai moi mĂȘme fait un travail lĂ  dessus pour ne plus avoir ce sentiment de frustration et de colĂšre. C’est un travail de tout les jours mais on y arrive đŸ‘ŠđŸŸđŸ˜‰

    Aimé par 1 personne

  3. C’est trĂšs courageux d’exposer ses dĂ©fauts aux yeux du monde et c’est dĂ©jĂ  un grand pas de les cibler et de vraiment rĂ©flĂ©chir dessus. On gagnerait tous Ă  en faire autant….

    Merci pour cet article

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s