Voici pourquoi vous avez du mal Ă  vous aimer.

Une de mes artistes fav du moment : @robineisenberg

Et si je vous disais que la personne qui vous a le plus trahi dans votre vie Ă©tait vous-mĂȘme ? Non ce n’est pas votre ex, ni vos parents ou votre ex BFF mais bien VOUS-MÊME ! Face Ă  une affirmation pareille, je vois dĂ©jĂ  les Ă©gos s’insurger et crier au mensonge … c’est pourquoi je prĂ©fĂšre prĂ©venir les Ă©gos sensibles, cet article va vous piquer. J’espĂšre cependant qu’il aura l’effet d’une claque qui vous poussera Ă  vous prendre en main.

À chaque fois que vos pensĂ©es et paroles ne sont pas en alignement avec vos actes, vous vous trahissez. Ce permis de conduire que vous devez passer depuis 5 ans, ces cours de dessins que vous devez prendre depuis des annĂ©es, ce projet super gĂ©nial et rĂ©volutionnaire dont vous avez parlĂ© Ă  tout le monde … oĂč ça en est ? À chaque fois que vous renoncez Ă  vous donner les moyens de FAIRE ce que vous avez dit que vous alliez faire, vous vous trahissez. Et pendant ce temps, votre cerveau lui, enregistre ces manquements, il enregistre que ce n’est pas parce que vous dites quelque chose que vous allez le faire, de ce fait il ne vous envoie pas ce boost de motivation qui vous pousse Ă  vous sortir les doigts du cul, veuillez excuser mon langage. Sachez que plus vous prenez l’habitude de ne pas faire ce que vous dites, plus vous aurez du mal Ă  vous faire confiance. Et c’est tout Ă  fait normal, est-ce que vous-mĂȘme vous feriez confiance Ă  quelqu’un qui ne tient pas parole ? Je pense que non, c’est pourquoi l’amour de soi dĂ©pend de votre capacitĂ© Ă  pouvoir compter sur vous-mĂȘme.

Ce mĂ©canisme de trahison est vicieux car l’Ă©go est toujours lĂ  pour nous rassurer et nous trouver des excuses. Parfois c’est mĂȘme notre entourage qui nous aide Ă  nous trouver des excuses, au point oĂč il devient impossible pour nous de voir la vĂ©ritĂ© en face. La vĂ©ritĂ© c’est que vous vous ĂȘtes laissĂ© tomber, vous vous ĂȘtes abandonnĂ©, et c’est la raison pour laquelle vous avez du mal Ă  vous aimer et voir tout le positif qui sommeille en vous. Vous ĂȘtes coincĂ© dans un schĂ©ma de fonctionnement dont vous n’ĂȘtes pas le premier bĂ©nĂ©ficiaire et ça l’Ă©go ne peut pas l’accepter, alors il vous aveugle avec des excuses en carton dont vous ĂȘtes le seul Ă  y croire. Le plus tĂŽt vous rĂ©aliserez que vous vous ĂȘtes trahi, le plus tĂŽt vous pourrez sortir de ce cercle vicieux.

Ces derniers temps j’utilise beaucoup le mot « s’honorer » car je suis actuellement dans cette phase lĂ . Si je suis capable d’avoir cette rĂ©flexion lĂ  aujourd’hui c’est parce que j’ai passĂ© des annĂ©es dans le dĂ©ni. Ayant eu une enfance difficile et ayant perdu ma mĂšre Ă  15 ans, je me suis trouvĂ©e toutes les excuses possibles et imaginables pour justifier le fait que je stagne. Certes je n’ai pas chĂŽmĂ© depuis toutes ces annĂ©es mais je ne me suis pas donnĂ©e suffisamment pour ĂȘtre en cohĂ©rence avec ce Ă  quoi j’aspire. Aujourd’hui j’apprends Ă  honorer la Caroline de 14 ans qui Ă©tait remplie de rĂȘves et d’envies. Je lui parle et la rassure. Oui vous avez bien lu, je parle Ă  mon ancienne moi. Je lui dis « Ne t’inquiĂštes pas, tu n’as pas rĂȘvĂ© de tout ça pour rien. Je suis en train de bosser pour que tu ne rĂȘves pas en vain. N’aies pas peur, ne doute pas. » Je travaille dur MAINTENANT pour rendre l’ancienne moi et ma futur moi fiĂšre. Quand je me parle comme ça, je ressens une Ă©motion forte car je me sens entre de bonnes mains, je me sens protĂ©gĂ©e, je sais que quelqu’un s’occupe de moi et cette personne qui s’occupe si bien de moi n’est personne d’autre que MOI-MÊME et ce sentiment il est indescriptible, il faut le vivre pour le comprendre. Pouvoir se dire Ă  soi-mĂȘme ‘I got your back » est quelque chose de puissant. Pour moi c’est ça l’amour de soi, savoir s’honorer, pouvoir compter sur soi que ce soit aussi bien dans la rĂ©alisation de ses objectifs que dans l’assouvissement de ses besoins.

J’ai longtemps pensĂ© que l’amour Ă©tait uniquement quelque chose que l’on donne Ă  l’autre et c’est grĂące Ă  ma relation amoureuse de 7 ans que j’ai compris que l’amour est quelque chose que l’on se DOIT. C’est un devoir de s’aimer. Sans ça, nous sommes vouĂ©s Ă  l’Ă©chec. Pendant cette relation j’ai mis toutes mes envies et mes rĂȘves de cĂŽtĂ©s, j’Ă©tais concentrĂ©e sur les rĂȘves de mon ex copain. Moi qui ai toujours Ă©tĂ© passionnĂ©e par les langues Ă©trangĂšres, je n’ai rien appris d’autre que l’anglais en 7 ans. Alors qu’avant cette relation j’avais appris Ă  parler allemand toute seule et j’avais chez moi toutes les mĂ©thodes de langues pour apprendre le japonais et le corĂ©en. Plus je repoussais mes leçons d’apprentissage, plus mon rĂȘve de devenir polyglotte devenait flou et pourtant je disais Ă  qui veut bien l’entendre que j’Ă©tais passionnĂ©e de langues Ă©trangĂšres. Si j’avais Ă©tudiĂ© ces langues pendant ces 7 annĂ©es j’aurais aujourd’hui un niveau me permettant d’aller visiter la CorĂ©e et le Japon sans crainte comme j’ai envie de le faire depuis que je suis en seconde. Je ne peux m’empĂȘcher d’avoir un pincement au coeur en Ă©crivant ces lignes car le travail que je fais sur moi actuellement me fait rĂ©aliser Ă  quel point je me suis laissĂ©e tomber, au dĂ©triment de quelqu’un qui n’Ă©tait que de passage dans ma vie.

Le mĂȘme schĂ©ma s’est reproduit pour ma passion pour le business mais cette fois-ci de maniĂšre plus vicieuse. J’ai toujours voulu ĂȘtre une « femme d’affaires » comme on dit. J’aime entreprendre, j’aime vendre, j’aime le contact avec les clients et je n’ai pas peur d’Ă©chouer. Cependant pendant ces 7 annĂ©es, j’Ă©tais concentrĂ©e sur les idĂ©es de mon ex copain. J’y voyais une opportunitĂ© d’ĂȘtre la business woman dont j’avais toujours rĂȘvĂ©. DĂšs qu’il avait une idĂ©e pertinente, je bossais dessus avec lui. Pour lui, j’ai rĂ©alisĂ© une Ă©tude de marchĂ©, j’ai dĂ©marchĂ© des professionnels pour son projet, j’ai sollicitĂ© mes propres contacts pour l’aider dans son business et malgrĂ© tout cet investissement, il considĂ©rait ce projet comme le sien et pas le nĂŽtre. Je lui en voulais Ă©normĂ©ment car j’avais pris ça comme un manque de considĂ©ration, mais aujourd’hui je comprends que je n’avais pas le droit de lui en vouloir. J’ai volontairement choisi de m’investir dans un projet qui n’Ă©tait pas le mien au lieu de me concentrer sur mes projets Ă  moi. Si j’avais pris le temps moi aussi de rĂ©flĂ©chir Ă  un business dans lequel je puisse m’investir, je n’aurais sĂ»rement pas eu le temps de m’investir autant sur le sien.

Lui Ă©tait en train de mettre ses paroles en action, tandis que moi je fuyais mes propres rĂȘves et aspirations en pensant faire quelque chose d’honorable, c’est-Ă -dire aider l’homme que j’aimais. Sur le papier c’est beau mais je ne me rendais pas compte que c’Ă©tait mon Ă©go qui me jouait des tours, il est plus confortable de se dire que l’on aide quelqu’un Ă  atteindre ses objectifs plutĂŽt que de rĂ©aliser que l’on a abandonnĂ© les siens.

Ces derniers mois, je n’ai qu’une seule idĂ©e en tĂȘte : rendre fiĂšre la Caroline de 14 ans qui disait qu’un jour elle parlerait corĂ©en et qu’un jour elle gagnerait si bien sa vie qu’elle pourrait s’offrir l’appartement de ses rĂȘves. Aujourd’hui je peux dire fiĂšrement que je m’aime suffisamment pour me donner les moyens de me construire une vie qui match avec ce Ă  quoi j’ai toujours aspirĂ©. Cette annĂ©e, j’ai repris mes leçons de corĂ©en, j’ai lancĂ© ce nouveau blog, j’ai dĂ©cidĂ© de me lancer Ă  nouveau dans le business (vous en saurez plus prochainement), tout cela malgrĂ© le contexte de l’annĂ©e 2020. Je refuse de laisser cette annĂ©e ĂȘtre une excuse en plus pour ne pas atteindre mes objectifs, bien au contraire. J’ai mĂȘme pris la dĂ©cision de retourner Ă  l’Ă©cole Ă  partir de la rentrĂ©e prochaine pour obtenir un M2 en Psychologie, ce qui voudra dire reprendre 5 annĂ©es d’Ă©tudes alors que j’ai dĂ©jĂ  un Bac+5. J’ai fait le choix de repartir Ă  zĂ©ro, ce sera sĂ»rement dur, et ayant un loyer Ă  payer je serai obligĂ©e de continuer Ă  travailler mais cela ne me fait pas peur. Comme je l’ai dit plus haut, je n’ai pas peur de l’Ă©chec, par contre je ne supporterai pas d’ĂȘtre passĂ©e Ă  cĂŽtĂ© de ma vie et de mes rĂȘves sous prĂ©texte que je n’ai pas pu compter sur moi ou bien parce que je me suis trouvĂ©e des excuses pour stagner.

L’amour de soi ce n’est pas uniquement le self-care et la comfort food. L’amour de soi c’est s’honorer tous les jours en tant qu’ĂȘtre humain qui mĂ©rite le meilleur de ce que la vie a Ă  offrir. Dans cet article j’ai choisi de parler d’objectifs et de rĂȘves mais cela s’applique Ă©galement aux relations que vous entretenez avec vos proches. Honorez-vous en acceptant uniquement ce qui vous fait grandir et non ce qui vous fait stagner ou pire encore, rĂ©gresser. La partie 2 de cet article traitera des façons de s’honorer avec son entourage.

Merci de m’avoir lue. J’espĂšre que cet article vous aura plus et qu’il n’aura pas Ă©tĂ© trop brutal. J’adorerais savoir ce que vous en avez pensĂ©, n’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©agir en laissant un petit commentaire, je lis et rĂ©ponds Ă  tous les commentaires. Pour plus de confidentialitĂ© ou un Ă©change plus approfondi, vous pouvez m’Ă©crire sur hello@kimsushi.blog ! À trĂšs vite 🙂

– Kimsu

6 commentaires sur “Voici pourquoi vous avez du mal Ă  vous aimer.

  1. Hello, j’ai pris beaucoup de plaisir Ă  lire ton article. Je suis passionnĂ©e de dĂ©veloppement personnel et de psychologie, je passe Ă©normĂ©ment de temps Ă  lire des livres, des articles et Ă©couter des confĂ©rences sur diffĂ©rents thĂšmes. Et vois tu ton article me parle. Cette annĂ©e j’ai eu 30 ans et tout se que j’ai refoulĂ©, enfoui, de mon enfance adolescence ressurgit aujourd’hui aprĂšs une rupture douloureuse avec un homme manipulateur. Il Ă©tait plus que temps de faire un point sur moi mĂȘme. Et mon plus gros pbm est l’amour de soi, me faire confiance et Ă©couter ma voix intĂ©rieur qui malgrĂ© tout ma tjr guidĂ©. J’ai tjr voulu ĂȘtre aimer des autres sans avoir pris la peine de m’aimer moi en premier… Pourtant quand je regarde ses 10 derniĂšres annĂ©es je peux ĂȘtre fiĂšre de moi car j’ai rĂ©alisĂ© mes plus grand rĂȘves seulement quand je me suis fait confiance.
    Merci Ă  toi mon ce blog et c’est avec plaisir si tu souhaites Ă©changĂ© par email. Ps: notre seule limite c’est nous mĂȘme.
    Bien Ă  toi.
    Sara

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Sara 😍 Merci beaucoup pour ton retour positif et merci d’avoir partagĂ© une partie de ton histoire avec moi 🙏✹ Je suis ravie que l’article te parle, et je suis tellement contente que tu sois dans cette phase de ta vie oĂč tu dĂ©cides d’écouter ta voix intĂ©rieure qui a toujours Ă©tĂ© lĂ  pour toi. La vie est faite de challenges et de leçons dĂ©guisĂ©es. 10 annĂ©es passĂ©es avec une personne manipulatrice peuvent ĂȘtre destructrices, mais toi tu as dĂ©cidĂ© d’en apprendre les leçons cachĂ©es et pour ça tu as toute mon admiration et respect. Bravo d’avoir rĂ©ussi Ă  rĂ©aliser tes plus grands rĂȘves malgrĂ© le contexte dans lequel tu Ă©tais 👏

      Comme je le dis dans mon article, on se doit de s’honorer. Honorer la partie de nous qui s’est longuement cachĂ©e pour faire passer les autres avant nous-mĂȘme.

      J’espĂšre que mon blog pourra t’accompagner dans cette quĂȘte vers l’amour de soi et la confiance en soi.

      Comme tu l’as si bien dit, notre seule limite est nous-mĂȘme ! À trĂšs vite j’espĂšre 🙂

      Prends bien soin de toi ! ✹
      Kimsu
      (Je ne vois pas ton adresse email mais tu peux m’écrire sur hello@kimsushi.blog 😉)

      J'aime

  2. Je crois, que c’est mon article prĂ©fĂ©rĂ©, tellement ça fait Ă©cho en moi et Ă  cette phase que je vis en ce moment. Tu as su mettre les mots sur cette chose importante que j’ai oubliĂ© de faire, m’honorer. Ça prend tout son sens, au point que ça me mets dans mes feelings 😅
    Merci de partager avec nous ton cheminement et les leçons que tu en tires. On en apprend autant sur toi que sur nous-mĂȘme 🙂
    Much love 💕
    Ps: On attend la partie 2 avec impatience 😉

    J'aime

    1. Merci ma Sasa pour ton commentaire đŸ–€đŸ˜ Trop contente que ce soit ton article prĂ©fĂ©rĂ© đŸ˜đŸ„°
      Je suis contente que le terme « s’honorer » ait rĂ©sonnĂ© avec toi! Merci Ă  toi d’avoir pris le temps de lire l’article et de me donner ton retour 😘 À trĂšs vite pour la partie 2 ! Looove you đŸ–€âœš

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s